Identifiés à la fin de l’an­née 2021, BA.4 et BA.5 sont désor­mais majo­ri­taires en Afrique du Sud. Si l’on sait qu’ils sont plus conta­gieux que les autres sous-variants d’Omicron, on ignore encore leur capa­cité à engen­drer des formes graves de la mala­die. Article original