La direc­trice géné­rale du FMI s’in­quiète du fossé gran­dis­sant entre les pays riches qui profitent globa­le­ment de la reprise et les pays pauvres affec­tés par le manque de vaccins et les pous­sées infla­tion­nistes Article original