La majo­rité des plaintes s’at­taquent aux effets secon­daires des vaccins contre le Covid-19 et au port du masque obli­ga­toire. Article original