La compa­gnie inter­na­tio­nale du Yémen est condam­née à verser l’amende maxi­male après ce crash qui avait coûté la vie à 152 personnes en 2009. Elle compte faire appel de cette déci­sion. Article original