Cette vague de chaleur, “cohé­rente” avec le réchauf­fe­ment clima­tique, s’ac­com­pagne d’une séche­resse qui fait peser un vrai risque sur la sécu­rité alimen­taire du pays. Article original