Afin de dédom­ma­ger la France, l’Australie s’est enga­gée à payer 555 millions d’eu­ros à l’en­tre­prise Naval Group, samedi 11 juin. Une commande avait été passée par l’Australie pour la construc­tion de sous-marins fran­çais, avant d’être reniée en septembre 2021. Article original