Les auto­ri­tés algé­riennes viennent de censu­rer plusieurs médias en ligne, actifs dans la couver­ture du Hirak, mouve­ment popu­laire anti­ré­gime. Article original