Craintes pour les patients à domi­cile, inquié­tudes de nombreux secteurs écono­miques, critiques de l’op­po­si­tion… Les direc­tives envoyées aux préfets par le gouver­ne­ment ont suscité beau­coup de préoc­cu­pa­tions ces derniers jours. Article original