Etranglés par la hausse des prix de l’élec­tri­cité, qui s’ajoute à la grippe aviaire et la pénu­rie de volaille, certains bouchers n’ar­rivent plus à payer leurs factures. Témoignage. Article original