Dans un message télé­visé à la nation, Dina Boluarte a déploré les violentes mani­fes­ta­tions qui ont fait au moins 18 morts depuis la desti­tu­tion de son prédé­ces­seur, Pedro Castillo. Article original