Dans ces 20 milliards d’eu­ros figurent prin­ci­pa­le­ment des aides à desti­na­tion des entre­prises, ainsi qu’un soutien au spec­tacle vivant. L’opposition s’in­quiète pour l’équi­libre des finances publiques. Article original