Dans le village d’Oberschaeffolsheim, près de Strasbourg, les batra­ciens ont colo­nisé la piscine désaf­fec­tée d’une habi­tante. Saison des accou­ple­ments oblige, les mâles voca­lisent, et ça dérange. Article original