Selon la CGT, la direc­tion entend verser la tota­lité du salaire des travailleurs au chômage partiel s’ils acceptent une modu­la­tion de leur temps de travail lors de la reprise de l’ac­ti­vité le 11 mai. Des négo­cia­tions sont en cours. Article origi­nal