L’augmentation des décès en France, liée à l’épi­dé­mie de coro­na­vi­rus, entraîne un problème de place dans les cime­tières, explique Anouar Kbibech, vice-président Conseil fran­çais du culte musul­man. Article origi­nal