Passées 50 ans, les archives seront déclas­si­fiées par cartons et non plus feuille par feuille, comme l’avait instauré le secré­ta­riat géné­ral à la Défense et la sécu­rité natio­nale. Un arbi­trage pris par Emmanuel Macron et criti­qué par le fils de Maurice Audin. Le président doit juste faire appli­quer la loi de 2008, estime-t-il. Article original