La règle du volon­ta­riat s’ap­pli­quera moins faci­le­ment en juin, seule­ment en cas d’in­ca­pa­cité de l’école d’ac­cueillir les enfants. Les parents ne souhai­tant pas le retour de leur progé­ni­ture à l’école devront trou­ver une autre orga­ni­sa­tion, par exemple en deman­dant des congés à leur employeur. Article original