Si la plupart des commer­çants ont une échéance pour le retour progres­sif à leur acti­vité, le 11 mai, ce n’est toujours pas le cas des restau­ra­teurs. Extrêmement inquiets, 18 grands chefs ont signé une tribune dans “Le Figaro”, dans laquelle ils réclament un décon­fi­ne­ment partiel de la restau­ra­tion. Article origi­nal