Avant la présen­ta­tion du plan de soutien au tourisme par le gouver­ne­ment jeudi, Régis Marcon, chef trois étoiles en Haute-Loire, s’in­quiète sur fran­ceinfo d’un proto­cole qui serait trop strict. Article original