C’est une “ques­tion de bon sens”, défend la maire sortante, candi­date à sa succes­sion à Paris. Article original