Selon un rapport du minis­tère des Finances, l’en­semble des mesures prises par la majo­rité permet­tra, l’an prochain d’aug­men­ter de 4% le niveau de vie des 10% des Français les plus pauvres, contre 2% pour les 10% les plus riches. Article original