La semaine dernière sur France Inter, Laurent Berger lançait ce chiffre choc :« Il y a 25 % des hommes qui sont les travailleurs les plus modestes qui sont morts au moment d’arriver à la retraite ». Le patron de la CFDT se base sur un graphique du jour­nal Libération lui-même basé sur des données de Insee. Article original