Les cher­cheurs du CNRS seraient-ils des oppo­sants aux progrès scien­ti­fiques ? C’est ce qui ressort, ces derniers jours, de l’interprétation, par plusieurs écono­mistes et jour­na­listes, d’une enquête réali­sée au sein du centre de recherche. Article original