Il a suffi d’une inter­view tron­quée de Thomas Pesquet pour répandre l’idée absurde que l’as­tro­naute remet­tait en cause le fait que l’Homme ait marché sur la lune. Article original