Hervé Grandjean quali­fie la destruc­tion de satel­lites par Moscou “irres­pon­sable, désta­bi­li­sa­trice et dange­reuse”. Les débris qui vont rester dans l’es­pace peuvent être dange­reux pour les satel­lites notam­ment. Article original