La diffu­sion à la télé­vi­sion fran­çaise de docu­men­taires sur le mouve­ment (“Hirak”) anti­ré­gime en Algérie a déclen­ché la colère d’Alger et un énième coup de chaud diplo­ma­tique avec l’an­cienne puis­sance colo­niale, sur fond de défiance accrue à l’égard des médias étran­gers. Article origi­nal