De nouveaux mots, liés à la crise sani­taire du Covid-19 ou pas, vont rentrer dans le Robert. Article original