Le président fran­çais enjoint, dans une inter­view publiée vendredi, les Britanniques à “respec­ter la parole qui a été donnée”. Article original