En 2014, 43 étudiants ont été tués et brûlés dans une décharge pour des raisons qui restent obscures. Jeudi, un rapport offi­ciel avait estimé que des mili­taires mexi­cains avaient une part de respon­sa­bi­lité dans ce crime. Article original