“Aujourd’hui les Français donnent plus mais ils ne sont pas plus nombreux à donner”, explique la délé­guée géné­rale de France géné­ro­si­tés. “Nous reve­nons au niveau de géné­ro­sité de 2016”. Article origi­nal