Certains secteurs s’en sortent très bien, malgré la crise sani­taire. C’est le cas de la filière nautique. Certaines PME ont même une visi­bi­lité sur plusieurs années. Article original