L’électricien veut réduire ses charges opéra­tion­nelles de 500 millions d’eu­ros entre 2019 et 2022. Article origi­nal