Ils reprochent à Jean-Bernard Lévy d’être juge et partie, en raison de son poste de censeur au conseil d’ad­mi­nis­tra­tion de Société Générale. La banque est l’un des deux établis­se­ments qui a présenté l’OPA de rena­tio­na­li­sa­tion. Article original