La reli­gion a pris une place domi­nante dans l’élec­tion prési­den­tielle brési­lienne, qui oppose Jair Bolsonaro à Lula. Les deux candi­dats tentent de séduire l’élec­to­rat évan­gé­lique. Article original