À partir du 1er janvier 2023, les récal­ci­trants qui n’ont pas encore installé le comp­teur Linky et qui n’ont pas envoyé leur relevé de consom­ma­tion devront payer. Cela repré­sente un surplus de 50 euros sur l’an­née. Article original