Ce nouvel appel s’inscrit dans une phase de réchauf­fe­ment entre Paris et Washington après la crise des sous-marins austra­liens. Article original