Après plusieurs mois de crise, ce dépla­ce­ment doit contri­buer, entre autres, “à appro­fon­dir la rela­tion bila­té­rale”, a annoncé l’Elysée samedi. Article original