Un plan de départ volon­taire a été lancé par le labo­ra­toire fran­çais Sanofi et vise à suppri­mer 400 postes de cher­cheurs. Article original