Avant la pandé­mie, l’Afrique du Sud voyait régu­liè­re­ment éclore de nouvelles salles de stand-up et de jeunes humo­ristes promet­teurs commen­çaient à percer. La crise sani­taire a large­ment dévasté le secteur, qui commence très lente­ment à s’en remettre. Article original