Depuis le début du confi­ne­ment, la vente de tabac est illé­gale. D’autres mesures sani­taires ont été pour­tant peu à peu assou­plies dans d’autres secteurs, par exemple la réou­ver­ture des maga­sins d’al­cool. Mais les ciga­rettes restent inter­dites, alors que le pays compte quelque 11 millions de fumeurs. Article original