Un terri­toire de 160 000 hectares a été rendu fin septembre par le gouver­ne­ment austra­lien à la commu­nauté abori­gène Eastern Kuku Yalanji qui y vit depuis des milliers d’années. Sur ce terri­toire se situe notam­ment un parc natio­nal classé au Patrimoine mondial de l’Unesco, la forêt de Daintree. Article original