La pandé­mie de coro­na­vi­rus pour­rait coûter très cher aux univer­si­tés austra­liennes. Car les fron­tières du pays étant fermées, elles n’accueillent plus d’étudiants étran­gers, et ce manque à gagner pour­rait dépas­ser les dix milliards d’euros d’ici à 2023. Article original