Un repor­tage révèle qu’une ville de l’est de la Bolivie est un “sanc­tuaire” des barons de la drogue brési­liens. Article original