En Corée du Sud, le président Moon Jae-in ouvre la porte à l’in­ter­dic­tion de la consom­ma­tion de viande de chien. La fin d’une tradi­tion qui s’es­soufle. Article original