Surnommé “l’ar­mée blanche de l’Egypte”, le person­nel hospi­ta­lier est le plus souvent héroïsé à la télé­vi­sion. Mais une fois rentrés chez eux, infir­mières et méde­cins sont parfois trai­tés en parias, harce­lés par des voisins redou­tant qu’ils ne soient infec­tés. Article original