Cette livrai­son inter­vient à un moment de grande tension avec la France qui s’in­quiète d’un possible recours du Mali aux para­mi­li­taires du groupe privé russe Wagner. Article original