Les hausses des prix de l’élec­tri­cité du gaz et du fuel incitent de nombreux foyers à se tour­ner vers le bois comme nouvelle éner­gie chauf­fante. Les four­nis­seurs ont beau­coup de mal à suivre la cadence des commandes qui augmentent de jour en jour. Article original