Alors que le minis­tère de la Transition écolo­gique a proposé de mettre fin aux opéra­tions “coup de pouce isola­tion” et “coup de pouce chauf­fage” à un euro, des entre­prises font part de leur incom­pré­hen­sion. Article original