D’après les premiers éléments de l’en­quête sur la dispa­ri­tion de Mia, les quatre suspects en garde à vue sont des adeptes du survi­va­lisme. Un mode de vie appré­cié par ceux qui souhaitent “sortir du système”, explique Bertrand Vidal, socio­logue et auteur de “Survivalisme”, vendredi 16 avril sur fran­ceinfo. Article original