L’application de traçage StopCovid, qui sera dispo­nible le 2 juin, est présen­tée par le gouver­ne­ment comme un “instru­ment” de lutte contre l’épi­dé­mie de coro­na­vi­rus. Mais les débats autour de son accep­ta­tion, les problèmes tech­niques qu’elle rencontre encore, et les retours d’expérience à l’étranger posent la ques­tion de son effi­ca­cité. Article original