Air Liquide s’est asso­cié à PSA, Valeo et Schneider Electric pour produire 10 000 respi­ra­teurs arti­fi­ciels. Mais ce modèle n’est pas utili­sable pour venti­ler des patients atteints de Covid-19, révèle l’en­quête de la cellule inves­ti­ga­tion de Radio France. Article original